A méditer

A méditer

QUAND VOUS ÊTES FACE À UN PROBLÈME, 
NUL BESOIN D’EN FAIRE UNE MONTAGE DE DOULEUR.
SOIT IL Y A UNE SOLUTION ET VOUS FINIREZ BIEN PAR LA TROUVER.
SOIT IL N’Y A AUCUNE SOLUTION,  ET DANS CE CAS IL NE SERT
A RIEN DE VOUS TORTURER.

ALLAHOU RAHMÂNOU.

Posted from WordPress for Android

2 réflexions sur « A méditer »

  1. A Mediter:
    Il était une fois un homme pieux qui se trouvait à La
    Mecque. Il n’avait plus d’argent, il souffrait de la faim, il
    était presque sur le point de mourir. Pendant qu’il
    marchait dans une des ruelles de La Mecque, il trouva
    un collier de valeur, très précieux. Il prit donc le bijou et
    se rendit à la sainte Mosquée.
    Là, il trouva un homme qui cherchait le collier. Ce
    dernier lui… décrivit le bijou sans se tromper ; l’homme
    pieux lui donna donc le collier en espérant recevoir
    quelque chose en retour mais le propriétaire prit le bijou
    et partit sans rien lui donner… L’homme pieux fit cette
    invocation : « Ô mon Dieu, j’ai renoncé à ce collier pour
    Toi, remplace-le moi par quelque chose de meilleur. »
    Plus tard, l’homme partit en direction de la mer, il
    monta dans une barque mais un ouragan se déchaîna et
    l’embarcation fut détruite. L’homme pieux s’accrocha à
    un morceau de bois, il flottait ainsi à la surface de
    l’eau, le vent le faisait dériver jusqu’à ce qu’il atteignit
    une île. Là, il trouva une mosquée où des gens priaient,
    il pria donc puis se mit à lire le Coran. Les gens de l’île
    lui dire : « Tu lis le Coran ?
    Il répondit : « Oui »
    Ils dirent : « Enseigne le Coran à nos enfants, s’il te
    plait »
    Il commença donc à leur enseigner et recevait un salaire
    pour cela. Lorsque les gens virent qu’il savait également
    écrire, ils lui demandèrent d’apprendre l’écriture à leurs
    enfants, ce qu’il fit et il en fut rémunéré.
    Les habitants de l’île dirent à l’homme pieux : « Il y a ici
    une orpheline dont le père, qui est décédé, était un
    homme de bien. Voudrais-tu l’épouser ? »
    Il répondit : « D’accord. »
    Il se maria donc et trouva que sa femme portait le
    même collier que celui qu’il avait trouvé à La Mecque !
    Il lui demanda alors : « Quelle est l’histoire de ce bijou ? »
    Elle lui raconta que son père, un jour, perdit ce collier à
    La Mecque et qu’un homme le lui avait rendu. Son père,
    depuis ce jour, invoquait Dieu, dans la prosternation, de
    donner à sa fille un époux comme cet homme qui lui
    avait rendu le collier. L’homme pieux dit alors à sa
    femme : « Je suis cet homme……

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.