QUATIM POUR CEUX QUI SUBISSENT UN BLOCAGE TOTALE.

Salamou Aleykoum wa Rahmatoullah wa Barkatou chers frères et soeurs

wpid-desespoir-desespoir-2-big.jpeg

Des centaines de mails pour un seule problème. « Le blocage totale » 
Pour cela aujourd’hui j’ai décidé de mettre à votre disposition un quatim magique.  Mais ce quatim ne sera pas donné a tout le monde, 
Je le donnerais seulement a ceux qui ont essayés les recettes de déblocages ont  aussi visités les Chouyouks, mais toujours rien.
Je le donnerais pour aider ceux qui ont la crainte de Dieu,  et actuellement sont en souffrances totale,  peut être même malade due a la peur et la crainte pour un avenir meilleur pour eux et leurs enfants.

Méthode de pratique.

Vous devez écrire ce quatim en 2 exemplaires,  1er a boir et le 2eme a porter sur soit.
Cette recette accompagné de ce quatim aidera le pratiquant a non seulement à se libérer des problèmes et soucis mais lui donnera avec la permission d’Allah multiples occasions de réaliser pour lui et ses enfants.

N.B. le quatim sera donné par mail uniquement et juste a 5 personnes par jour et surtout ceux qui ont tout essayé comme recettes mais qui ont toujours pas de résultats.

ZIKR A FAIRE.

2 RAKKAS

1ER.  SOURATE AL – FÂTIHAH + QOUL LIL-LAHOU YOUNAJIKOUM MINHA WA MINE QOULI KARABINE 129 FOIS
2EME.  SOURATE AL – FÂTIHAH + ALLAHOU LATIFOUNE BI IBADIHI YARZOUKOU MANE YACHAOU WA HOUWAL QAWIYOUL AZIZOU. 129 FOIS

FATIHA 1 FOIS

ASTAGHFIROULLAH 70 FOIS

ÇALLATOUL FATIH 100 FOIS

YA LATIF 9000 FOIS

LAIYSSA LAHA MINE DOUNI LAHI KACHIFATOUNE 1135 FOIS

DOUA POUR VOTRE BESOIN 3 FOIS

ÇALLATOUL FATIH 3 FOIS.

Bonne chance.

Votre frère MANOJ

Posted from WordPress for Android

Recette pour avoir une forte mémoire ainsi que la connaissance

As Salam Aleikoum

Cette recette est un grand secret pour avoir une forte mémoire,  et il nous a été gratifié par la Grâce de Dieu et par la bonté de CHEICKH AHMED TIDJANI R.A.

Celui qui utilise ce secret verra les miracles, rien ne sera difficile de mémoriser.New Doc 40_9

 

Pour cela il faudra écrire ce qui suit tous les dimanches cela pendant 7 dimanches,  et donner cette eau bénite a celui pour qui on a fait l’intention de prier.

 

A écrire:-

 

1.Ayatoul Kourssi 4 fois ( en lettres séparés)

 

2. Allahou alamou haïyssou yaj-allou rissalatahou 4 fois

 

3.  Allahou Latifoune bi ibadihi yarzoukou mane yachaou wa Houwal Kawiyoul Azizou.  4 fois

 

4. Alif lam mim sod , kaf ha ya ain sod, to ha 4fois

 

5. Ya sin , ha mim ain sin kof. 4 fois

 

6. To sin mim, to sin. 4 fois

 

7.Sod, kof, noun , innama amrouhou iza arada cheï ane ane yakoula lahou koun faya koun 4fois

 

N.b. Ne ratez aucun dimanche.

 

Ci vous etes incapable de le faire pendant 7 dimanches,  alor l’écrire le premier dimanche et le donner a boire pendant 7 jours.

 

 

Amina

PURGER LE FOIE ET LA VESICULE BILIAIRE

Purger le foie et la vésicule biliaire

    À quel homme Hippocrate attribuait-il le nom de bilieux ? Au détestable, à celui qu’un rien énerve, celui qui s’en prend à ses êtres aimés et ses amis. Dans la Grèce antique, ces actes n’étaient pas seulement considérés comme étant liés à un tempérament méchant ou une mauvaise éducation, mais également à une stase biliaire. Nombre de patients nous ont rapporté que suite aux cures, les conflits familiaux avaient cessé. L’effet que produit la désintoxication est qu’en situation de stress, les gens ne réagissent plus de manière aussi “ flippée ”. Ils gardent leur calme, sont moins irrités, moins tentés d’entrer en conflit, s’emportent moins souvent, leur vie devient plus simple, ils voient les choses d’une autre manière, et en plus de cela ils se sentent beaucoup mieux physiquement.
Débarrasse-toi de ton excédent de bile, et tu te débarrasseras de ta colère ! L’excédent, c’est donc la bile accumulée et qui stagne. L’huile usée encrasse le moteur comme l’excédent de bile notre organisme. En sa présence, les cellules du foie sécrètent moins de bile nouvelle.
Une stabilité physique conduit à un équilibre mental. Si quelqu’un pense qu’il est maître de son corps, il fait ce qu’il veut avec, et non l’inverse, dès lors il ne s’occupe plus de son corps et devient aussi mentalement équilibré.
Pour cette cure, il faut disposer de sorbitol, un édulcorant artificiel que l’on peut se procurer sans ordonnance en pharmacie et qui stimule l’excrétion biliaire. Mélangez-en une cuiller à soupe dans un décilitre d’eau chaude, buvez ce liquide à jeun, couchez-vous sur le côté droit et posez une bouillotte sur la région du foie. La cure ne doit pas être effectuée en position assise, car les canaux biliaires sont alors comprimés. Conservez une position couchée durant une heure et demie – deux heures. Si une colique s’en suit, tout va bien. En général, cela se produit à une ou deux reprises. Dans la mesure où elle persiste, mangez quelque chose de léger avec un peu de riz cuit à l’eau. Rien de grave non plus si vous sentez un léger étourdissement ou un affaiblissement. Cela peut arriver la première fois, mais ne se reproduit plus par la suite.
Si la colique ne se manifeste pas, cela signifie que votre organisme ne réagit pas au sorbitol et qu’il faut recourir à d’autres moyens. À la place du sorbitol, vous pouvez utiliser du magnésium, du miel, deux jaunes d’œufs frais, un demi-verre d’huile d’olive ou de tournesol. Évidemment, tout le monde n’est pas capable d’ingurgiter un demi-verre d’huile et le sorbitol sucré reste sans aucun doute le plus agréable en bouche.
La cure doit être répétée une fois par semaine. Vous pouvez la faire deux à trois fois par semaine, mais il est mieux de l’effectuez à huit ou dix reprises sur deux mois. En arrivant dans le système digestif, le sorbitol absorbe la bile accumulée dans le duodénum et l’extrait de l’organisme.
La purge a pour conséquence de diminuer les tendances de l’organisme aux allergies sur lesquelles la plupart des autres interventions n’ont aucun effet. L’eczéma et l’inflammation de la peau disparaissent souvent après une deuxième ou une troisième cure. Si toutefois après un bon moment les éruptions réapparaissent, nos patients savent d’avance qu’après deux ou trois cures ils seront guéris. Dans le cas de ces maladies, les symptômes s’aggravent au début. Nous avons alors pour habitude de dire aux malades d’être contents de voir de nouvelles éruptions apparaître, car cela signifie que l’organisme réagit bien au traitement. Ensuite, les lésions disparaissent pour laisser place à un soulagement durable. Les malades qui sont incapables de prendre quelque comprimé que ce soit peuvent diminuer de moitié ou d’un tiers la dose de médicament. Le foie se régénère. Seule une quantité infime de médicaments à la place de la dose habituelle suffira à obtenir les mêmes effets thérapeutiques. La quantité d’antidépresseurs, de calmants et de somnifères se trouvera considérablement réduite.
Combien de temps cette cure fait-elle effet ? Après une ou deux purges, elle conserve ses effets pendant un ou deux mois. Si l’on effectue une cure complète, c’est-à-dire 8 à 10 purges successives, les effets thérapeutiques peuvent durer au moins six mois, parfois jusqu’à un an. Voilà pourquoi une telle purge doit être effectuée, comme un grand ménage à la maison, deux ou trois fois par an. Cette cure est déconseillée en cas de fièvre importante, de cirrhose et de calculs biliaires

La désintoxication des reins

    Toutes sortes de cristaux de sel ne cessent de se former dans les reins. Ceux-ci ne nous irritent pas et quittent notre organisme systématiquement. Si par contre les reins ne les rejettent pas rapidement, les cristaux peuvent se transformer en sable ou en calculs rénaux. Et si le calcul rénal approche une taille d’un centimètre, aucun lavement ne peut plus rien faire. Afin d’éviter la formation de calculs rénaux, voici ce que je conseille :
Durant l’été, la pastèque est le remède miracle des plus appropriés pour nettoyer les reins. Procéder à cette cure relève d’un jeu d’enfant. Chaque jour entre 5 et 7 heures de l’après-midi – lorsque l’activité de sécrétion d’urine de l’organisme est la plus intense – consommez autant de pastèque que vous le pouvez. Ensuite, installez-vous dans un bain de siège rempli d’eau chaude et restez-y jusqu’à ce que vous ayez envie d’aller aux toilettes. La pastèque est un excellent diurétique, tandis que l’eau chaude non seulement dilate les voies urinaires, mais favorise aussi le rejet de sable ou de petits calculs rénaux. Pendant l’hiver, on peut utiliser du thé diurétique,

La  purification des poumons

    Pour la désintoxication des poumons, voici l’exercice que je propose : prenez place sur un fauteuil, sans vous y adosser. Gardez votre dos bien droit. Expirez complètement l’air que vous avez dans les poumons, puis en inspirant doucement, remplissez-les totalement. Gardez cet air inspiré tout le temps que vous pouvez mais sans forcer, et rejetez-le ensuite en soufflant lentement. Conservez votre position assise pendant une ou deux minutes. Si éventuellement vous ressentez un léger étourdissement, ne vous faites aucun souci : le cerveau habitué à un manque d’oxygène est en train de se régénérer en énergie nouvelle. L’étourdissement disparaîtra rapidement. Répétez ce mouvement trois ou quatre fois. Si vous le pouvez, effectuez cet exercice tous les jours, mais si vous êtes paresseux ou vous “ n’avez pas le temps ”, faites-le lorsque vous y pensez.
Il existe aussi une autre procédure. Suite à une opération, pour éviter les stases pulmonaires, on aide parfois le malade à respirer au moyen d’un ballon d’air ou d’un gant en caoutchouc. Si cette idée vous plaît, vous pouvez toujours en utiliser la méthode pour désintoxiquer vos poumons.

Nettoyage des articulations

    Je ne sais malheureusement pas de qui vient ce procédé, mais il figure parmi les plus simples dans les ouvrages spécialisés :
Sur 5 grammes de feuilles de laurier, versez 3 décilitres d’eau et faite chauffez à feu doux pendant 5 minutes, afin d’éliminer les huiles essentielles irritant les reins. Ensuite, retirez du feu et versez le liquide avec les feuilles de laurier dans un thermos, puis laissez reposer 3 heures. Buvez la boisson ainsi obtenue par petites gorgées durant trois jours. Au cours de cette période, essayez de consommer des plats végétariens – moins vous mangez de viande, mieux c’est. Répétez cette cure une semaine après.

Les Bienfaits de la Graine de Nigelle

Le prophète (que la prière et le salut d’Allah soient sur lui) a dit

 « Soignez-vous en utilisant la graine de nigelle, c’est un remède contre tous les maux à l’exception de la mort ».

Voici un aperçu des qualités et vertus de la graine de nigelle qui sont un signe certain, parmi tant d’autres, de la prophétie de notre prophète dans le domaine médical. Le prophète nous a en effet enseigné depuis plus de quatorze siècles que « la graine de nigelle » était un remède contre tous les maux. Abou Hourayra affirme avoir entendu le prophète dire: « Utiliser la graine de nigelle dans vos soins, c’est est un remède contre tous les maux exception faite de la mort ».

La graine de nigelle est appelée « habat al-baraka » (la graine bénie) en Egypte, al-kamoun en Libye, « al-qahta » au Yémen, « al-sânoudj » en Algérie, « al-shounîz » en Iran et Nigella sativa en latin. On la nomme aussi « al-bashma ».

La graine de nigelle se compose d’éléments actifs ayant bon goût et produisant un effet miraculeux. Elle contient du phosphate, du fer, du phosphore, du carbo-hydrate, des essences qui forment l’essentiel de son pouvoir. Elle renferme des antibiotiques pouvant détruire tout virus, microbe ou bactérie, du carotène au pouvoir anti-cancéreux, des hormones sexuelles fertilisantes et excitantes; Elle possède également un pouvoir à faciliter l’élimination d’urines; elle renferme des enzymes anti-acides, des calmants mais aussi des éléments stimulants le développement de l’intelligence. Ce ne sont là que quelques vertus parmi d’autres que la recherche appliquée pourra découvrir un jour et qui pourraient dispenser de médecin et de tout autre pharmacie, notamment son huile qui renferme son pouvoir.

La science moderne certifie le pouvoir mystérieux de la graine de nigelle.

Depuis que le prophète a informé ses compagnons du pouvoir médicinal merveilleux de la graine de nigelle, les traditionnistes se sont employés, chacun selon ses connaissances, à essayer de prouver qu’elle soignait tous les maux. Certains en sont arrivés à énumérer certains maux pour lesquels l’effet guérissant a été vérifié. Cependant, ce nombre restreint ne traduit pas le terme « tous » employé par le prophète à l’égard des maux soignés par la graine de nigelle. La problématique posée par ce hadîth du prophète est resté sans solution jusqu’au jour où Dieu a choisit un docteur musulman résidant au USA, le docteur Ahmed El-Qadî, pour démontrer cette prophétie de notre auguste prophète. Sa connaissance de la médecine lui permit de constater que, pour avoir un pareil pouvoir, la graine de nigelle devait donc agir positivement sur un élément de l’organisme humain qui, lui, serait en interaction avec tous les maux, et cet élément là, c’est le système immunitaire. C’est en effet ce système qui a pour charge de défendre l’organisme contre tous les maux qui viennent à l’assaillir.

L’étude du docteur se focalisa donc sur le système immunitaire. Le docteur prit un échantillon de vingt patients. Il administra régulièrement pendant quelques jours à certains d’entre eux de la graine de nigelle et constata qu’en quelques jours, le système immunitaire des gens traités à la graine de nigelle s’était amélioré visiblement. Il prit alors deux cellules du système immunitaire dans le sang, l’une chargée de renforcer le système immunitaire et la seconde de neutraliser les maladies et les microbes.
Son expérience lui permit de constater que la première cellule s’était améliorée de 72% et la seconde de 73%.

Tel est le rendement brut de la graine de nigelle. Le docteur Qadî estima qu’un verset du Coran faisait état des vertus du miel d’abeilles et qu’il serait souhaitable d’essayer de faire converger le pouvoir guérissant de la médecine coranique, le miel, et de la médecine prophétique, la graine de nigelle.

Il essaya alors une préparation composée de miel et de graine de nigelle, à laquelle il rajouta de l’ail dont les vertus sont établies, qu’il administra à des patients atteints de cancer. Les résultats étaient stupéfiants: le système défensif de la première cellule s’était amélioré de 200% et celui de la seconde de 300%.

Les résultats de ses expériences furent présentés à l’union des associations américaines des sciences biologico expérimentales qui a reconnu l’exactitude des résultats et les a transmis aux différentes agences de presses mondiales assurant au docteur une grande renommé.

Le mal de tête

Ibn al-Qayyim affirme dans le chapitre « La médecine prophétique » de son ouvrage « Le bagage pour l’au-delà » : « L’application de l’huile de nigelle en pansement élimine les maux de tête non accompagnés de fièvre ».
Un second mode d’emploi : appliquer l’huile de nigelle sur la partie douloureuse puis masser.
Un troisième: mélanger les graines de nigelle pilées à de l’huile d’olive et administrer par voie nasale quelques gouttes du produit résultant.

L’asthme

Faire bouillir de l’huile de nigelle et respirer profondément la vapeur dégagée matin et soir en y ajoutant une cuillerée d’huile de nigelle à broyer et avaler matin et soir également, à condition que cela soit fait en avant des repas. Il est tout aussi conseillé de se masser la poitrine et le cou d’huile de nigelle avant de se coucher. Il est généralement conseillé de consommer beaucoup d’huile de nigelle en raison de ce qu’elle renferme du nigelle dont les propriétés favorisant une bonne respiration sont connues dans le traitement de l’asthme et de la toux.

Les problèmes cardiaques et la tension artérielle

Il est conseillé de consommer de l’huile de nigelle en quantité avec n’importe quelle boisson chaude en raison de son absorption des matières grasses et de son pouvoir à élargir veines et artères. µ

L’hypertension

Ajouter quelques gouttes à une quelconque boisson chaude et consommer.

Les maladies pulmonaires dues au froid

Prendre une grande cuillère d’huile de nigelle, mélanger à de l’eau, mettre à ébullition, inspirer les vapeurs dégagées en mettant une serviette de bain sur la tête; prendre parallèlement de la tisane de thym mélangée à de la poudre de graine de nigelle où à son huile.Les ballonnements et l’expulsion des gaz

Ibn al-Qayyim déclare: « la graine de nigelle élimine les ballonnements, dégage les conduits obstrués et dissout les gaz
Mettre trois gouttes d’huile de nigelle dans une tasse de café ou de thé et consommer.

Les nausées et les vomissements

Une cuillerée de clou de girofle pilée, une cuillerée d’huile de nigelle, mélangées à une tisane de menthe trois jours durant. Autre procédé: Faire bouillir de la graine de nigelle et du clou
de girofle et consommer trois fois par jour sans sucrer.

Medecine Prophetique ….

TEMPS ET THEOSOPHIE

« Le passé et le futur n’existent qu’en relation avec toi : tous deux ne sont qu’un, c’est toi qui pense qu’ils sont deux. Le mois et l’année futurs n’existent pas plus que le passé; il n’y a rien d’autre que ce seul instant ! Toute existence procède de l’Essence divine qui est une, mais se manifeste sous la forme d’un renouvellement rapide et constant; ce mouvement est perçu subjectivement comme durée. Le temps n’est qu’une illusion », énonce Rûmi le fondateur de la tarîqa Mawlawia.

Considérons un tison que l’on fait tournoyer à grande vitesse. Un observateur fixe la flamme à un endroit précis et unique. Le mouvement devenant plus rapide, l’observateur perçoit que le temps nécessaire à la réapparition de la flamme à l’endroit précis qu’il observe se raccourcit. Le temps nécessaire au retour en place de la flamme s’amenuise de plus en plus jusqu’au moment où l’observateur aura l’impression que la flamme demeure fixe à l’endroit observé. La variable dans le système : temps de retour de la flamme en place, régresse jusqu’au moment où la vitesse du tison devient tellement importante qu’elle évacue la chronologie à laquelle assistait l’observateur auparavant. Inversement, si l’on considère ce moment comme étant l’instant zéro, la diminution de la vitesse de rotation du tison va se traduire chez l’observateur comme survenue du facteur temps dans le système. La descente de l’Intelligence de ciel en ciel est comparable au ralentissement du tournoiement du tison, soit une augmentation de l’intervalle séparant les manifestations de la Source pulsante. Ce retard chaque fois plus important engendre graduellement le temps. L’instant 0 est d’abord ralenti en suite logique –M+. Le ralentissement de la récurrence de la manifestation de la Source devient de plus en plus important à mesure de la descente de l’Intelligence. Lorsque éclate la dixième Intelligence, l’infinité de big bang spirituels est ralentie en une infinité de big bangs matériels. La suite logique engendre à cet instant le temps chronologique tel que nous le connaissons dans le monde sensible.

Mouhammed Iqbal qui dit suivre Rûmi, comme Dante, Virgile, nous explique dans un langage moderne : « Le temps physique est la durée pure morcelée par la pensée, sorte de procédé au moyen duquel la Réalité offre à la mesure quantitative son incessante activité créatrice … L’espace, le temps et la matière sont des interprétations que la pensée opère à propos de la libre énergie créatrice de Dieu. Ce ne sont pas des réalités indépendantes existant en soi, mais seulement des modes intellectuels de perception de la vie de Dieu … »

Le cerveau construit une réalité apparemment concrète et saisissable par les sens. De fait, il reçoit des informations qu’il triture et restitue à la conscience comme étant cette réalité que l’individu voit, touche, entend, sent…

Les niveaux de conscience les plus bas correspondent à ceux des perceptions ordinaires. Lorsque l’état de conscience s’élève, celle-ci se trouve avoir accès à des valeurs qui transcendent la matière, l’espace et le temps. L’homme devient cette totalité qu’il découvre. Il peut la visiter dans ses moindres recoins, dans un élan qui est à la fois un envol vers l’extérieur et une plongée dans ses propres profondeurs. Il se découvre fragment d’hologramme égal à l’hologramme total, microcosme à l’image du macrocosme. La crème qu’est la conscience ordinaire s’élève à ce qu’elle contient : le Principe Actif.

La tradition rapporte qu’un compagnon s’adressa un jour en ces termes à l’Imâm ‘Ali :  » – Ô cousin de l’Envoyé de Dieu, où était notre Seigneur ? A-t-Il une localisation ? Le visage du gendre du prophète s’altéra, il resta un long moment silencieux, puis répondit : – Votre question : où est Dieu porte sur la localisation. Or Dieu était et point de lieu; puis Il créa le temps et le lieu et Il est maintenant tel qu’Il était sans le temps et le lieu. ».

Nous sommes à l’instant Zéro.

Dieu nous a dotés d’un cerveau décodeur holographique qui capte des informations, ondes, essentiellement constituées d’intelligence et de connaissance. Il les traduit comme réalités que nous atteignons avec nos cinq sens. L’attribut divin que nous sommes, suit le cheminement de la pensée divine qui est suite logique instantannée, et la perçoit ralentie. Ce ralentissement engendre le temps. L’espace devient alors une nécessité pour le décodeur que nous avons en guise de cerveau. L’espace s’ouvre pour la cohérence du perçu.

Après la descente des Intelligences jusqu’au monde sensible; le Mi’râj, retour au Principe Premier de l’émanation, ramène au point de départ dans une sorte de dé-création. Le temps apparaît comme cyclique, un retard advenu depuis l’instant 0 en passant par le temps –M+, temps de la suite logique. Au fur et à mesure de la descente, le temps devient de plus en plus dense jusqu’à son maximum d’opacité dans le monde de la matière. Ce temps opaque doit être vaincu et ramené à son origine, un peu comme l’aiguille unique d’une horloge dont le cadran serait divisé en 24 tranches égales, le départ de l’aiguille étant à 0 heure, un tour complet l’y ramène. Douze heures est le temps nécessaire à la descente, douze autres heures ramènent au point de départ.

Le temps chronologique apparaît comme un des éléments qui en

gendre le décor du théâtre qu’est notre monde. L’histoire qui paraît au physicien comme étant une ligne, demi-droite, commençant au big bang et se prolongeant vers l’avenir n’a pas de sens pour le mystique. Il ne voit pas l’avenir devant lui ni l’histoire derrière lui, il les appréhende comme un ensemble, se situant sous ses pas (sa connaissance). Observant depuis les hauts cieux l’ensemble de la création, il embrasse par cette présence les différents degrés de l’être à l’instant où ils existent vraiment : l’instant !

Les Ismaéliens divisent le temps, d’une part en Zamân, lequel est de l’éternité mesurée par les mouvements du ciel dont le nom est jour, nuit, mois, année et d’autre part en Dahr, le temps de la durée sans fin.

Par ailleurs le temps est médité comme l’instrument qui permet de combler le retard et le dépassement advenu lors de la convocation dans le ciel, la Da’wa.

Le duodécimain Ahmed Ahsâi divise le temps en Sarmad, Dahr et Zamân.

1) Le Sarmad ou Eternité comporte trois degrés.
a) Le premier au niveau de la Volonté divine, Mashîa, est le temps 0 où les Archétypes* sont libres et responsables.
b) Le second au niveau de l’Acte de Volition, Irâda, met fin à la liberté des Archétypes.
c) Le troisième est le temps du décret-signature : Qada’ wa Imda’, celui de l’impératif activé, lequel ordonne la mise à l’existence tel que. A ce niveau débute le temps de la suite logique –M+.

2) Le Dahr est le temps sempiternel, temps de moins en moins subtil à mesure de la descente de l’Intelligence. C’est le temps de « l’Architecture et de la construction », handasa wa binâ’, temps de la suite logique.

3) Le Zamân est le temps arrivé au maximum de densité et d’opacité, celui du monde sensible.

Mouhammed Iqbal dit que le physicien a encore à découvrir par ses propres méthodes que le spectacle transitoire du monde apparemment permanent de la physique a ses racines dans quelque chose de plus permanent. Seulement, pour y parvenir, il n’existe qu’un seul moyen : La Méthode, celle qui consiste à reconnaître que la raison est aussi incapable de mener à la connaissance que la foi simple à Dieu. Lorsque le chercheur dans quelque domaine que ce soit, se trouve bloqué, incapable de trouver ce qu’il poursuit, il est amené à lever les bras en signe d’impuissance et à renier son intellect pratique. Il quémande l’aide du Ciel ainsi que le prône toute gnose. Il devient mystique sans le savoir et fait de la gnose, comme monsieur Jourdain, de la prose.

Les résultats auxquels parviennent les physiciens et autres chercheurs par la suite, ne sont nullement le fruit de leurs efforts personnels; ils leur sont dictés en songe entre veille et sommeil, ou à l’état de veille par illumination, comme au gnostique, par l’Ange donateur qu’est Gabriel. A ce titre, je rappelle le quatrain :
Celui-là à qui Dieu octroie,
A chaque fois une quantité.
Le voilà, lorsqu’il reçoit,
Affirmant : ce sont mes capacités.

SOURCE SOUFISME /TEMPS ET TEOSOPHIE

PLANTES MEDICINALES

L’usage des plantes médicinales Il y a cinq points essentiels à connaître pour être en mesure d’utiliser une plante médicinale :

1. L’identification de la plante (basée sur l’observation des fleurs, feuilles, fruits, etc. mais aussi sur l’odeur, le goût…)

2. Le mode de préparation (partie de la plante à utiliser, type de préparation, dosage de la préparation)

3. La posologie c’est-à-dire la quantité de préparation à absorber par jour

4. La durée du traitement

5. Les restrictions, contre-indications et précautions à observe

Les types de préparation Attention : l’eau utilisée sera toujours traitée au préalable ; les plantes fraîches seront toujours lavées soigneusement avec de l’eau traitée. Sauf mention spéciale, on n’ajoute ni sel ni sucre aux préparations suivantes. Infusion : couper la plante en petits morceaux et la mettre dans un bol ou dans un pot ; verser de l’eau bouillante sur la plante ; laisser 15 minutes puis filtrer le liquide à travers une passoire. Conservation : une journée maximum. Décoction : couper la plante en petits morceaux et la mettre dans une casserole ; ajouter de l’eau froide et chauffer jusqu’à ébullition ; faire bouillir 15 minutes puis filtrer le liquide à travers une passoire. Conservation : une journée maximum. Macération : couper la plante en petits morceaux et la mettre dans un bol ou dans un pot ; ajouter de l’eau froide, fermer par un couvercle et laisser reposer une nuit. Filtrer ensuite le liquide à travers une passoire. Conservation : une journée maximum.

L’auxiliaire de santé devrait systématiquement mettre en garde ses patients contre les plantes qui suivent. Ne jamais utiliser : “ Semen contra ” (Chenopodium ambrosoïde) car elle provoque souvent des convulsions chez les enfants. Pour soigner les vers intestinaux voir “ Papayer ”. Ne jamais utiliser : “ Assorossi ” (Momordica charantia), surtout chez la femme enceinte, car elle peut provoquer des malformations chez l’enfant à naître. Ne jamais utiliser : “ Ti-Soleil ” (Lantana camara) car elle est dangereuse pour le foie Ne jamais utiliser : La pulpe de calebasse (Cresente cujete) : risque de cancer Ne jamais utiliser : Les graines de “ Léglisse ” (Abrus precatorius) ou de “ Palma Christi ” (Ricinus communis) qui peuvent être mortelles, surtout pour les enfants. Ne jamais utiliser : Toutes parties du Laurier rose (Nerium oleander) et du “Concombre zombi ” (Datura metel)

ABSINTHE :

Apéritif, digestif et stimulant hépatique Adultes seulement ! : Boire une tasse de l’infusion des feuilles ou des fleurs (deux ou trois pincées, au maximum le creux de la main dans un litre d’eau bouillante). Cette infusion est très amère. II est également possible de fabriquer une teinture : dans un litre de vin blanc ajouter une poignée (40 g) de fleurs d’absinthe et un petit verre d’alcool fort (rhum par exemple), laisser macérer pendant 5 jours puis filtrer avant utilisation. En cas de problèmes hépatiques ou digestifs, il est possible de diminuer le degré alcoolique de cette préparation en additionnant 2 ou 3 cuillerées à soupe d’eau bouillante à 5 ml de teinture. Pour atténuer l’amertume de ce remède, on peut aussi consommer la poudre de la plante séchée mélangée à du miel. : une demi-cuillère à café de poudre de feuilles d’absinthe mélangée à une cuillère à soupe de miel. Faire passer avec un petit verre d’eau chaude. • Mal des transports, nausées : Boire deux tasses par jour de l’infusion d’absinthe décrite plus haut. Attention : ne pas utiliser ce remède pour les nausées des femmes enceintes ! Précautions : Ne jamais prolonger l’usage de I’absinthe. Ne jamais donner aux enfants, ni aux femmes enceintes ou qui allaitent. Ne pas employer I’huile essentielle qui est toxique.

L’AIL :

Prévention des maladies dégénératives : La consommation d’ail, cru ou cuit, est hautement recommandée : incorporé aux aliments, l’ail fait baisser le taux de cholestérol et la tension artérielle. Il fluidifie le sang. • Antiseptique pour usage externe : Le jus d’ail est antiseptique et peut être appliqué sur les verrues, les cors, les panaris ou même les mycoses. Ne pas appliquer sur des blessures ouvertes ou sur des muqueuses : risque de brûlure. Précautions :Ne pas consommer d’ail en cas d’hypotension (tension trop basse) ou de saignements (règles trop fortes, chirurgie, etc.). Utiliser modérément en cas de gastrite ou de autres douleurs d’estomac (éviter dans ces cas de consommer de l’ail cru). Les femmes qui allaitent ne doivent pas consommer trop d’ail, surtout cru. Ne pas appliquer de jus d’ail sur des blessures ouvertes ou sur des muqueuses : risque de brûlure.

GUERIT _MAUX :

Noms scientifiques : Alpinia zerumbet, Alpinia speciosa, Catimbium speciosum Autres noms : A toux maux,

Guérit-tout Emplois recommandés : • Anti ulcéreux gastrique : Boire, après les repas, une tasse de la décoction d’une petite poignée de racines coupées en petits morceaux dans un litre d’eau (30 g/l.) • Etats grippaux : Boire une tasse de l’infusion d’une poignée de fleurs ou de feuilles dans un litre d’eau bouillante, trois fois par jour. Pour plus d’efficacité, ajouter à la préparation d’autres espèces anti-grippales (basilic, sureau, citron, gingembre, menthe) Précautions : cette plante ne présente aucune toxicité

BANANIER:

Gastrites : Boire matin et soir un bol de lait chaud contenant une banane verte râpée. • Diarrhée : la consommation de bananes est conseillée en cas de diarrhée car elle compense la perte de sels minéraux. Elle complète utilement d’autres traitements (voire “ manguier ” et “ malnommée ”). • Apport nutritionnel : La consommation de bananes est fortement recommandée pour sa richesse en sels minéraux et en calories. Elle convient spécialement aux personnes souffrant de troubles intestinaux, de maladies des reins ou du cœur, ainsi qu’en cas d’arthrite. • Cicatrisant : on peut appliquer la sève du bananier sur les plaies bien lavées (avec de l’eau traitée et du savon). Attention à récolter cette sève le plus proprement possible. Précautions : cette plante ne présente aucune toxicité

Guérison Spirituelle dans la Tradition Islamique / Shaykh Hisham Mouhammad Kabbani,

L’intérêt renouvelé pour les méthodes de guérison spirituelle aidera à promouvoir la médecine moderne étant donné que nous profitons des expériences et de la connaissance de nos prédécesseurs dans ce noble domaine qui est la guérison. Malheureusement, ce sujet a trop souvent été ignoré et écarté par beaucoup de médecins contemporains bien que ces remèdes aient été utilisées avec succès pendant des milliers d’années.

La Science de la Guérison Spirituelle

Le processus de guérison spirituelle rajeunit le corps et le renforce à partir de plusieurs points spécifiques à travers le corps. La technique spirituelle produit un effet neuropsychologique qui permet au système nerveux central de produire une réponse endocrine soigneusement orchestrée. Celle-ci soulage la douleur, guérit les parties affectées par la maladie et équilibre le corps entier.

La Santé: forme et activité physique

Le corps humain a besoin d’aliments et de boissons, ces apports ne sont pas tous digestibles et ne s’intègrent pas tous au corps humain. Les substances nutritives qui n’ont pas été transformées peuvent former un dépôt et comme le corps ne peut pas disposer d’elles naturellement, avec le temps, leurs accumulations peuvent causer des maladies diverses. Au début, les accumulations se manifestent de façon localisée avant d’affecter le sang. Elles sont alors transportées par voie sanguine vers les parties accessibles du corps.

Bien que l’état de la personne se manifeste au début par des problèmes intestinaux, avec le temps, tout dépôt considérablement constitué devient plus dangereux et se traduit par des affections localisées qui peuvent s’étendre dans le corps à l’étape final. D’où l’importance d’étudier la pathologie de la maladie et l’histoire de son développement.

Consciente du malaise physique causé par les problèmes intestinaux, la personne peut s’habituer à l’usage de laxatifs puissants, ce qui aboutit à des complications par la suite. En fait, la plupart de ces médicaments sont toxiques et peuvent interférer dans l’élimination, voire éliminer tant les bonnes substances que les mauvaises. La dépendance à ce genre de médicaments peut par la suite compliquer l’état de la personne parce qu’ils sont chauds et interactifs et peuvent affaiblir le système immunitaire, prédisposer les patients à l’arythmie, affecter les reins et provoquer des troubles divers et des insuffisances. L’exercice physique adéquat est nécessaire pour régénérer les organes, faciliter le flux des aliments et des substances nutritives, améliorer la digestion et empêcher de telles accumulations.

En outre, le contrôle naturel et méthodique des mouvements ainsi que des efforts musculaires éclaire l’esprit, régénère le mental, rajeunit les organes du corps, améliore son Moi, renforce le tonus musculaire, empêche la dureté des articulations, renforce les tendons et les ligaments, diminue la possibilité de troubles somatiques et calme la plupart des affections. Cela dépend aussi du niveau d’exercice physique, son équilibre, sa modération, ou son intensité.

En général, les exercices quotidiens consacrés à n’importe quel membre permettent de le renforcer comme la concentration sur un sujet spécifique permet de renforcer la mémoire. Donc, chaque partie du corps requiert des exercices spécifiques. Les poumons ont besoin de la lecture comme exercice dont les niveaux varient. En effet, on commence à lire silencieusement, puis on augmente l’intensité de la lecture et finalement on lit à voix haute.

L’exercice de l’audition exige une réponse attentive par le stimuli des nerfs auditifs et des oreilles. L’exercice se développe au point où, soit  le son augmente en volume, soit il diminue en distance ou en intensité dépendamment de la longueur d’ondes de chacun.

L’exercice de la parole augmente la commande orale; et en plus de faciliter la reconnaissance par la vision physique et mentale, les exercices des yeux améliorent la vision de chacun, renforce les muscles oculaires et dans certains cas peuvent corriger la myopie et la presbytie. De plus, les randonnées à pied, la natation, la marche normale à allure modérée, l’équitation, le tir à l’arc et les sports semblables, sont les plus bénéfiques au corps . Le fait de pratiquer de tels d’exercices physiques peut même guérir des maladies chroniques comme l’anémie, les maladies infectieuses, les ulcères et la colique, entre autres.