Sirr pour avoir la bonne compréhension  et la réussite dans les examens

Bismi allahy arrahmany arrahimy

Allahouma sali wa salim 3ala habiby mohamed

Assalamou 3alaykoum wa rahmatou allahy wa barakatouhou

Allah soubhanahou wa ta3ala dit ;

« Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence, Lis! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné par la plume, a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. Prenez-garde! Vraiment l’homme devient rebelle, dès qu’il estime qu’il peut se suffire à lui-même. Mais, c’est vers ton Seigneur qu’est le retour. As-tu vu celui qui interdit à un serviteur d’Allah de célébrer la Ṣalāt ? Vois-tu s’il est sur la bonne voie, ou s’il ordonne la piété? Vois-tu s’il dément et tourne le dos? Ne sait-il pas que vraiment Allah voit? Mais non! S’il ne cesse pas, Nous le saisirons certes, par le toupet, le toupet d’un menteur, d’un pécheur. Qu’il appelle donc son assemblée. Nous appellerons les gardiens. Non! Ne lui obéis pas , mais prosterne-toi et rapproche-toi. » .

En cette période d’examens, j’ai le plaisir de partager ce sirr qui permettra à nos sœurs et frères de passer la période pré-examens dans d’excellentes conditions morales et physiques. ce sirr est une arme anti-stress ,il procurera une meilleure compréhension, permettra avec la volonté d’Allah de réussir les examens et remédiera également à la paresse .

Le sirr en question :

Faire ses ablutions.

Ecrire avec l’eau de rose et du safran ce qui suit :

بسم الله الرحمن الرحيم ( une seule fois)
ولما سكت عن موسى الغضب أخذ الألواح وفي نسختها هدى ورحمة للذين هم لربهم يرهبون ( sept fois )

عليم بلا خط حفيظ بلا درس , وعى ما وعى إذ شق جبريل صدره فأحرز علما دون رسم ولا محو – علم الإنسان ما لم يعلم – وعلمناه من لدنا علما – سنقرئك فلا تنسى ( sept fois )

ففهمناها سليمان وكلا اتينا حكما وعلما ( sept fois )

Effacer l’écriture avec l’eau et boire à jeun toute la quantité préparée (effacer avec la quantité d’eau que vous pourrez boire d’un coup) .

NB :

Une seule pratique de ce sirr suffit, toutefois, si le pratiquant remarque qu’il demeure dans le même état lors des périodes d’examen et révision, (fatigué, stressé, blocage, état de paresse…etc.) il pourra le refaire jusqu’à satisfaction.

Si le sirr est pratiqué plusieurs fois, il faudra à chaque fois réécrire, effacer et boire la quantité entière d’un coup.

Puisse dieu exaucer vos vœux les plus chers et vous inscrire parmi les vainqueurs.

Je n’oublie pas de souhaiter un bon carême à toute la communauté musulmane, qu’Allah accepte le jeûne, efface les péchés allahouma amine. RAMADANE MOUBARAK.

Assalamou alykoum wa rahmatou allah .

Bien à vous

Votre sœur Leila